Souscrire une assurance à l’externe

Économisez aussi sur votre mensualité d’assurance de prêt en bénéficiant d’un niveau de garantie égal ou supérieur à votre contrat actuel, ou de celui proposé par les banques. Depuis le mois de septembre 2010, grâce à la mise en place de la loi Lagarde, les emprunteurs particuliers peuvent mettre en concurrence les différentes compagnies d’assurance. L’une des solutions consiste à se rapprocher d’un courtier qui compare les différentes offres du marché et apporte une solution personnalisée en fonction des objectifs du client.

 

Puisqu’il peut se tourner désormais vers l’assureur de son choix, le consommateur est protégé contre certaines pratiques déloyales. Mécaniquement, les établissements prêteurs devraient revoir leurs offres et leurs tarifs d’assurance à la baisse. Aujourd’hui, pour les clients de moins de 40 ans, une assurance externe, appelée aussi « délégation d’assurance » peut couter entre 30 et 50% moins cher qu’un contrat d’assurance groupe proposé par une banque.

 

 

Changer son assurance de prêt

 

Ce libre choix ne s’applique pas seulement aux futurs emprunteurs. Sont également concernés les personnes déjà engagées dans le remboursement d’un crédit. La plupart ont souscrit à l’origine un contrat avec l’assurance imposée par leur établissement de prêt. Désormais, elles ont la possibilité de changer d’assureur en cours de vie du crédit, sans incidence sur celui-ci, mais avec un tarif plus avantageux !

 

Depuis la mise en place de la loi de consommation, dite loi Hamon, l’emprunteur bénéficie d’un délais de 12 mois pour changer de contrat d’assurance, si celui-ci présente un niveau de garanties au moins équivalent à celui souscrit initialement.

 

Depuis le 12 janvier 2018, l’amendement Bourquin permet de changer chaque année d’assurance emprunteur. Cette disposition est bien entendu applicable à toutes les assurances emprunteurs, y compris les contrats en cours depuis plusieurs années.